Le Jour du Néo-Pentecotiste

Au Brésil, on aime avoir des jours pour tout le monde. Il y a le jour du soldat, le jour du fonctionnaire public, le jour du professeur et, bien sûr, le jour de l’étudiant. À São Gonçalo dos Campos, nous avons désormais aussi le jour du néo-pentecotiste. C’est aujourd’hui.

Puisque les catholiques ont un jour férié le jour de São Gonçalo, en janvier, et que les néo-pentecotistes ne croient pas aux saints, il a été décidé d’accorder un nouveau jour férié pour les fidèles du culte néo-pentecotiste aussi. Histoire de maintenir le grand équilibre, sans nul doute.

Ce qui est amusant, c’est qu’en Belgique, la plus grosse église pentecotiste de ce côté de l’Atlantique a été classée parmi les sectes par une commission parlementaire, qui a ensuite été condamnée par la Justice. Finalement, la Cour de Cassation a décidé d’absoudre le Parlement. En fin de compte, voilà l’historique des relations entre la Belgique et les néo-pentecotistes brésiliens.

Malgré leur intransigeance et leurs réactions négatives face à tout ce qui n’est pas en accord avec leurs propres dogmes – et surtout avec tout ce qui est de près ou de loin afro-brésilien, il faut reconnaître que les églises comblent un manque cruel dans la société brésilienne. Et c’est encore plus vrai quand on entre dans les communautés les plus pauvres des mégalopoles. Comme partout dans le Sud global, l’afflux de population dans les villes a fait exposer la capacité de celles-ci à suivre le rythme. Il y a des pans entiers de villes qui sont laissés à l’abandon, et dans lesquels les églises sont les seules à proposer un réseau social.

À Feira de Santana, je suis passé devant une église qui se disait ouvertement fondamentaliste et, à moins que le terme n’ait une autre signification en portugais, il y a un lien avec un Islam radical qu’on retrouve dans des territoires également abandonnés par tout pouvoir public. À la différence que le néo-pentecotalisme se range du côté du Monde Libre, et prêche pour le succès commercial de ses fidèles.

Ce qui est d’ailleurs une contradiction, car le Jour du Néo-Pentecotiste à São Gonçalo, personne ne travaille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :