Au troisième essai…

Le maracujá (du tupi, mara kuya – fruit qui se sert), en bon français le fruit de la passion, a un effet calmant. C’est encore plus vrai pour sa version sauvage, et on m’a raconté l’histoire suivante: une petite fille de 5 ans en a bu un bon verre, et s’est endormie presque sur le champ, pour une journée entière. À son réveil le lendemain, la première chose qu’elle a demandé, c’est si il en restait encore. Calmant, donc, mais aussi hautement addictif. Prenez garde la prochaine fois que vous commandez une glace.

Depuis que je suis ici, j’ai fait trois tentatives pour en planter. La première fois, mon plant a bien poussé jusqu’à atteindre environ deux mètres, puis il a seché en un clin d’oeil. La deuxième fois, j’avais 3 plants et ce sont les chenilles qui s’en sont chargées. La troisième fois, c’est maintenant. Il s’agit de l’ultime survivant de l’attaque des chenilles, que je pensais mort, et qui est pourtant reparti. Tellement bien qu’il porte déjà un paquet de fruits, et encore quelques fleurs. Voyez plutôt.

J’espère qu’une infestation d’insectes ne viendra pas ruiner tous mes efforts, et que nous aurons bientôt quelques bons fruits à récolter. Miam.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :