Ainsi en emporte la crise…

Français

Le premier gouvernement a chuter à cause de la crise financière est belge. Évidemment, tout s’est joué par l’intermédiaire de Fortis, la plus grosse banque du pays (ex-Générale de Banque, rachetée en 1998), elle-même clouée par le rachat d’ABN Amro plus tôt dans l’année, en partenariat avec la Royal Bank of Scotland et Santander. Il faut noter que la RBS elle-même est en difficultés ().

Il faut reconnaître que dans le cas belge, Fortis n’a servi que de détente à la chute du gouvernement, qui était déjà en situation difficile depuis les précédentes élections, en 2007 (le Premier Ministre Leterme avait déjà présenté plusieurs fois sa démission). La crise financière n’a pas eu un rôle central, mais elle a bel et bien servi de tranchant.

Je proposerai donc l’analogie du troupeau de gnous dans la savane africaine. Lorsqu’une lionne – ou un groupe de lionnes, car elles attaquent souvent en groupes – décide de s’en prendre à des gnous, elle ne le fait pas aveuglément. Elle s’avance subrepticement, se cache dans les hautes herbes si typiques du biome tropical sec africain, et observe la situation pendant de longues minutes. Quand elle se décide, c’est qu’elle a choisi sa victime. Or, qu’observe-t-on? S’en prend-elle aux jeunes mâles vigoureux, dans la fleur de l’âge? Non, elle s’attaque aux gnous qui, pour une raison ou pour une autre, ont une patte cassée, une mauvaise digestion (pas trop quand même) voire simplement un âge trop avancé (pas trop non plus, sinon la viande est trop dure).

D’une certaine façon, c’est exactement ce qui s’est passé entre la crise et la Belgique, à la seule différence que la première ne s’est pas cachée dans les fourrés. La Belgique était affaiblie par son instabilité politique, et elle est entrée dans la tourmente à la suite de Fortis. Comme la crise est carnacière, elle n’a fait qu’une bouchée du gouvernement de Monsieur Leterme.

Português

O primeiro governo que colapsou por causa da crise financeira é belga. Naturalmente, tudo isso aconteceu por intermediario de Fortis, o maior banco do pais que secou depois da compra da ABN Amro en conjunto com a Royal Bank of Scotland e Santander. Nota-se que o primeiro também está em dificuldades.

Preciso admitir que no caso belga, Fortis serviu apenas de gatilho para a queda do governo, que se encontrava em situação precária desde as ultimas eleições, em 2007 (o Primeiro Ministro Leterme já tinha apresentado o seu pedido de demissão varias vezes). A crise financeira não teve o papel central, mas foi bem ela que serviu para cortar a última corda.

Vou propôr aqui uma analogia com o bando de gnus na savana africana. Quando uma leoa – ou um grupo de leoas, porque muitas vezes, elas atacam em grupo – decide de se voltar para uns gnus, ela não o faz cegamente. Avança devagar, esconde-se naquele capim alto típico do bioma tropical seco africano, e olha para a situação durante longos minutos. Quando ela ataca, é porque já escolheu a vítima. Então o que vemos? Será que escolheu os jovens machos vigorosos, no auge da vida? Não, escolheu os gnus que, por uma razão ou outra, tem uma pata quebrada, uma má digestão (mas não má de mais), ou simplesmente estão velhos (também não de mais, a carne fica dura).

De um certo modo, é exatamente isso que aconteceu entre a crise e a Bélgica, com a única diferença que a primeira não se esconde nas ervas altas. A Bélgica se encontrava enfraquecida pela sua instabilidade política, e ficou ainda mais atormentada com os problemas da Fortis. Já que a crise é carnívora, engolhiu de uma vez só o governo do Seu Letermo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :