Un peu de météo bahiana…

(fr)

Il y a une chose qui m’intrigue depuis un bon bout de temps. Depuis que je suis ici, le vent dominant vient de l’est. Normal, c’est là qu’il y a l’Océan Atlantique. Les bourrasques s’engouffrent sur la Baie de Tous les Saints, remontent la vallée du Paraguaçu, jusqu’aux coteaux du Jacuípe, qui n’est pas à plus d’un kilomètre d’ici en contre-bas.

Pourtant, quelques fois par an, il se produit un évènement étrange. Le vent change de direction. Oui madame, il se met à souffler de l’ouest, du Sertão voire de l’Amazonie. Si ce n’était que ça, on dirait, hé bé, grand bien lui fasse, au vent. Ce qui est drôle, c’est que le phénomène est presque tout le temps synonyme d’averses diluviennes.

La semaine passé, j’ai observé le même phénomène en plein Salvador, c’est-à-dire à moins d’un kilomètre de la côte. Le vent s’est mis à souffler de l’intérieur. Au-dessus de moi, il y avait une moitié du ciel grise, et une autre bleue. Malgré la poussée du vent, les nuages n’arrivaient pas à passer la plage. Comme un barrage. L’humidité a augmenté, mais il n’a plu que trois gouttes, et le vent est vite repassé à l’ouest. On est en pleine saison sèche, il n’a pas plu depuis longtemps déjà.

(pt)

Tem uma coisa que eu acho estranhíssima há algum tempo. Desde o dia que eu cheguei aqui, o vento dominante vem o leste. Normal, é por ali que tem o Oceano Atlântico. O vento entra na Baía de Todos os Santos, sobe pelo vale do Paraguaçu, até as colinas do Jacuípe, que não está bem longe daqui.

Algumas vezes por ano, acontece um fenômeno diferente. O vento muda de direção. Sim Senhora, ele começa a soprar do oeste, do Sertão ou da Amazônia. Se fosse só isso, a gente poderia dizer: Oxente! Que vento bom. O que é engraçado, é que o fenômeno quase sempre chama com chuvas diluvianas.

Semana passado, observei a mesma coisa em Salvador, ou seja, a menos de um quilometro da praia. O vento começou a soprar do interior. Em cima de mim, uma metade do céu era azul, e a outra cinza. Mesmo com o vento, as nuvens não conseguiam ultrapassar a beira do mar. Feito uma barragem. A umidade subiu, mas choveu apenas três gotinhas, e o vento voltou para o leste. Estamos no meio da estação seca, não choveu faz tempo.

meteo

Comment expliquer cette augmentation d’humidité lorsque le vent vient de l’intérieur, au point de saturer et de finir en pluie ? Normalement, il y fait plus sec que sur le litoral. Autre bizarrerie, les cartes indiquent une dépression de 759 mmHg (1008 hPa) au large de la côte. Mon baromêtre en indique 744 (991 hPa)… Peut-être qu’il est cassé ?

Como explicar tal aumento de umidade quando o vento vem do interior, ao ponto de saturar e acabar em chuva? Normalmente, lá é mais seco que no litoral. Outra coisa, os mapas indicam uma depressão de 759 mmHg (1008 hPa) em mar alto. O meu barômetro indica apenas 744 (991 hPa)… Talvez esteja quebrado?

Publicités
Comments
2 Responses to “Un peu de météo bahiana…”
  1. Yorik dit :

    N’oublie pas aussi qu’il y a un phénomène de micro-climat constant sur toute la côte brésilienne, qui fait que les conditions climatiques sont très différente dès qu’on passe sur le « plateau » sud-américain. La « falaise » qu’il y a la agit comme un genre de barrage au niveau continental

    • synaptique dit :

      L’existence d’un micro-climat va dans le sens des histoires locales: São Gonçalo est réputé comme un endroit idéal pour se refaire une santé (un Gouverneur de je-ne-sais-plus quel État y aurait même gouverné pendant une cure de jouvence). Il faudrait que je fasse des courbes à plus long terme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :