Deux abris préhistoriques

(fr)

Les deux sites sont appelés Toca do Pepino et Toca da Figura. Ils sont apparus tous les deux sous l’arête rocheuse de la crète de la vallée. De chaque côté de la rivière, les coteaux s’élèvent sur une centaine de mètres, avant d’atteindre les premiers affleurements rocheux, de longues falaises teintées du rose typique des roches arénites. Avec l’érosion, certaines strates se sont effondrées, formant des abris naturels qui peuvent atteindre quarante ou cinquante mètres carrés chacun.

(pt)

Os sítios são chamados Toca do Pepino e Toca da Figura. Ambos apareceram em baixo da linha rochosa que domina o vale. Dos dois lados do rio, as margens se elevam numa centena de metros até chegar nos primeiros afloramentos, as serras cor de rosa típicas dos arenitos. Com a erosão, alguns estratos desabaram, formando abrigos naturais que podem alcançar quarenta ou cinqüenta metros quadrados cada.

toca1

Aujourd’hui, malgré le passage des chercheurs d’or, les parois sont encore remplies de peintures. Rouges, jaunes et blanches, parfois effacées ou endommagées. Elles ont été peintes à une époque distante, sans qu’on puisse déterminer exactement leur âge. Les techniques habituelles de datation, le Carbone 14 ou la thermoluminescence, ne fonctionnent pas. Les techniques expérimentales d’archéomagnétisme sont peu adaptées aux petites quantités de pigments minéraux présents dans les peintures, tandis que l’oxydation chimique du plasma n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Voilà toute la fragilité de la préhistoire brésilienne: les repères temporels sont extrêmement pauvres.

Les motifs, au contraire, forment un témoignage impressionnant sur les sociétés qui les ont composés : stylistiquement, elles s’apparentent à la Tradition Nordeste, identifiée sur le site de la Pedra Furada, de l’autre côté du Rio São Francisco. C’est la tradition la plus ancienne, datée entre 10.000 et 6.000 avant le Présent. Les styles graphiques postérieurs, appelés Agreste et São Francisco (ou Géométrique), n’atteignent plus le niveau de détail et de finesse de la Tradition Nordeste, et les figures deviennent hiératiques, individuelles, et de plus en plus abstraites.

Hoje, mesmo com a passagem dos garimpeiros, as paredes ainda estão cheias de pinturas. Vermelhas, amarelas e brancas, as vezes apagadas ou danificadas. Foram pintadas em uma época remota, sem que possamos determinar exatamente a sua idade. As técnicas clássicas de datação, o Carbono 14 e a termoluminação, não funcionam. As técnicas experimentais de arqueomagnetismo estão mal adaptadas para as pequenas quantidades de pigmentos minerais presentes nas pinturas, e a oxidação química do plasma ainda está em desenvolvimento. Eis toda a fraqueza da pré-história brasileira: as referências temporais estão extremamente pobres.

Os motivos, ao contrário, formam um testemunho impressionante sobre as sociedades que os fizeram: estilisticamente, estas pinturas relevam da Tradição Nordeste, identificada no sítio da Pedra Furada, do outro lado do Rio São Francisco. É a tradição a mais antiga, datada entre 10.000 e 6.000 antes do Presente. Os estilos gráficos posteriores; chamados Agreste e São Francisco (ou Geométrica), não alcançam o nível de detalhes e de fineza da Tradição Nordeste, e as figuras se tornam hieráticas, individuais, e cada vez mais abstratas.

toca2

4.000 ans constituent une période beaucoup trop longue, surtout lorsque les scènes peintes représentent des technologies attribuées, en Europe et en Asie, à la Révolution Néolithique (domestication, agriculture, villages). Devant ces sources, l’interprétation stylistique n’est plus suffisante.

Les résidus de charbon végétal découverts sur les deux sites, permettront d’obtenir une estimation de l’occupation humaine. Encore faudra-t-il décider si les peintures y sont associées, et sur tous les panneaux, lesquelles d’entre elles. Bref, un travail de fourmi, sans qu’on dispose d’un réel moyen de bien mesurer la profondeur de toute ce qui précède l’arrivée des Portugais.

4.000 anos constituem um período grande de mais, sobretudo quando as cenas pintadas representam tecnologias atribuídas, na Europa e na Ásia, à Revolução Neolítica (domesticação, agricultura, aldeias). Na frente destas fontes, a interpretação estilística não é mais suficiente.

Os resíduos de carvão vegetal descobertos nos dois sítios permitirão de obter uma estimativa da ocupação humana. Ainda será preciso decidir se as pinturas estão associadas, e de todos os painéis, quais delas. É um trabalho de formiga, sem dispor de um meio seguro de medir a profundidade de tudo o que antecede a chegada dos Portugueses.

toca3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :