Préhistoire digitale – petit a

300px-Sna_large

(fr)

Qu’est-ce que l’informatique et la théorie des réseaux peuvent apporter à l’étude des peintures rupestres du Nordeste du Brésil?

Petit a, le réseau. Les peintures réalisées par des hommes préhistoriques sur les rochers du Nordeste sont rarement isolées. Au contraire, elles forment généralement des ensembles composés de différents styles et influences. Des peintures figuratives sont juxtaposées aux symboles abstraits, et finissent par former de véritables panneaux.

Naturellement, chaque figure est unique. Chaque scène est le témoignage d’un auteur, ou groupe d’auteurs. Mais à partir du moment où ceux-ci choisissent de reproduire leurs figures en commun, sur un ou plusieurs panneaux, on ne peut pas en nier l’intentionnalité. Toutes les figures qui composent les panneaux sont clairement mises en relation les unes avec les autres: elles composent un réseau.

Il faut immédiatement mettre un bémol à cette idée, car aucun panneau n’a jamais été entièrement réalisé à une seule époque. Il s’agit donc d’un réseau qui s’est lentement construit au fil du temps, et dans lequel la volonté de mise en réseau n’a jamais cessé d’augmenter. En ce sens, le premier peintre n’avait peut-être aucune intention de voir d’autres figures border son oeuvre. Le dernier, quant à lui, n’a certainement pas eu la volonté d’isoler son travail. Entre ces deux-là, se trouve une myriade d’auteurs anonymes qui ont probablement tous plus ou moins considéré l’hypothèse de composer un réseau (et ce, même s’ils n’en ont pas envisagé le concept).

En réalité, l’hypothèse d’un réseau est déjà sous-entendue lorsque l’on étudie la peinture rupestre non pas comme une simple expression artistique, mais bien comme un moyen de communication. Plusieurs personnes se servaient alors d’un panneau pour établir des relations (avec qui/quoi importe peu pour le moment). À la différence de ce que l’on trouve écrit sur les murs de Facebook ou Orkut, les peintures rupestres étaient destinées à durer, et éventuellement atteindre les générations suivantes.

À l’image d’un réseau informatique, le réseau rupestre est composé de noeuds, qui établissent des connections entre eux. Ni le type de connection ni leur contenu ne sont déterminés à l’avance. Elles peuvent être différentes entre chaque noeud, voire même entre les nombreuses connections établies à partir d’un seul noeud. Par exemple, une figure peut avoir un thème qui lui est propre, mais emprunter la taille à une autre figure, et la texture à une troisième.

La conséquence directe de ce constat, c’est qu’au lieu d’un réseau dans lequel une figure est considérée comme centrale (une figure-mère, de laquelle toutes les autres découleraient), on se retrouve face à un réseau en maille entièrement ouvert. On n’y trouve aucune hiérarchie linéaire, dans la mesure où toutes les figures peintes continuent à influencer les nouvelles occurences, même lorsqu’elles ont déjà servi.

L’existence d’un réseau ne résoud évidemment pas la question de la datation. Dans le meilleur des cas, celui où toutes les connections seraient identifiées, il ne s’agit encore que d’un dessin interne et relative. Il manque encore un élément externe permettant d’accrocher l’ensemble dans le temps et dans l’espace. Cet élément pourrait être une référence naturaliste, ou bien un élément commun à un autre site daté de manière plus fiable.

(pt)

Como a informática e a teoria das redes podem ajudar o estudo das pinturas rupestres do Nordeste do Brasil ?

Ponto a, a rede. As pinturas realizadas pelos homens pré-históricos nas rochas do Nordeste estão raramente encontradas isoladamente. Ao contrário, formam geralmente conjuntos compostos por estilos e influências diversas. Pinturas figurativas estão colocadas lado a lado com símbolos abstratos, e acabam por criar verdadeiros painéis.

Naturalmente, cada figura é única. Cada cena testemunha um autor, ou grupo de autores. Mas a partir do momento em que estes escolheram de reproduzir as suas figuras em comum, em um ou mais painéis, não podemos mais negar a intencionalidade. Todas as figuras que compõem os painéis estão claramente colocadas em relação umas com as outras : elas formam uma rede.

Logo, é preciso esclarecer a idéia, já que nenhum painel jamais foi realizado em uma só vez. Trata-se então de uma rede que se construiu lentamente ao longo do tempo, e na qual a vontade de estabelecer uma rede nunca parou de crescer. Neste sentido, o primeiro pintor talvez nunca teve a intenção de ver outras pinturas bordar a sua obra. O último, por sua parte, certamente não teve vontade de isolar o seu trabalho. Entre estes dois, encontramos milhares de autores anonimos que, provavalmente, todos consideram a hipotese de compor uma rede (embora talvez não tenham imaginado o conceito).

De fato, a hipotese de uma rede já está subentendida quando a pintura rupestre é estudada, não como uma simples expressão artística, e sim do ponto de vista dos meios de comunicação. Assim, várias pessoas usaram os painéis para estabelecer relações (com que/quem não importa por enquanto). Diferentemente do que se escreve nos muros do Facebook e do Orkut, as pinturas rupestres foramfeitas para ficar, podendo também atingir gerações sucessivas.

Do mesmo modo que uma rede informática, a rede puestre é composta de nós, que estabelecem conexões entre si. Nem o tipo de conexão nem o seu conteúdo estão pré-determinados. Podem ser diferentes entre cada nó, ou até entre cada conexão saindo de cada nó. Por exemplo, uma figura pode ter um tema próprio, mas usar o tamanho de uma outra, e a textura de uma terceira.

Consequência imediata, no lugar de uma rede onde uma figura ocupa um papel cetral (uma figura-mãe, da qual as outras descem), temos uma rede de malha aberta. Não encontramos hierarquia linear, na medida em que todas as figuras pintadas continuam a influenciar a novas ocorrências, mesmo depois de já ter sido utilizadas.

A existência de uma rede não resolve o problema da datação. No melhor dos casos, quando todas as conexões estão identificadas, ela estabelece apenas um desenho interno, relativo. Precisa de um elemento externo para situar o conjunto no tempo e no espaço. Tal elemento pode ser uma referência naturalística, ou algo aparecendo também em outro sítio com datação mais segura.

structure

L’identification d’un réseau unissant les peintures rupestres n’a donc pas pour objectif d’établir un contexte linéaire de composition des panneaux, mais bien de mettre en lumière la circularité et l’interdépendance des graphismes préhistoriques. Une interdépendance qui a grandi avec le temps, puisque le nombre de figures a augmenté au fil des siècles. Basiquement donc, dresser la cartographie du réseau ne constitue pas un travail tellement différent de celui qui est déjà réalisé par les archéologues: il faut étudier méticuleusement chaque figure, en classer les caractéristiques, et créer de grosses bases de données.

La différence réside dans le traitement qui est donné à ces informations, soutenu par la théorie des réseaux (objet du petit b, à venir).

Portanto, a identificação de uma rede ligando as pinturas rupestres não tem como objetivo de estabelecer um contexto linear de composição dos painéis, e sim de esclarecer a circularidade e a interdependência dos grafismos pré-históricos. Uma interdependência que cresceu com o tempo, junto com o número de figuras. Basicamente, fazer a cartografia da rede não se revela ser um trabalho muito diferente daquele que os arqueólogos já realizam : é preciso estudar meticulosamente cada figura, classificar as suas características e criar bases de dados amplas.

A diferência reside no tratamento que é dado a estas informações, fundamentado na teoria das redes (assunto do ponto b, à seguir).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :