Journée Mondiale de l’Alimentation

(fr)

Demain, 15 octobre, c’est le Jour Mondial de l’Alimentation. C’est donc l’occasion de penser un peu au problème.

En Europe, la Politique Agricole Commune (PAC) a encore fait récemment la une des journaux, avec des agriculteurs en colère déversant des hectolitres de lait sur les beaux souliers cirés de nos commissaires et parlementaires européens. Dans le Sud, cette même PAC fait encore crier tous ceux qui ne parviennent pas à exporter leurs produits à cause de subsides dont tous les gouvernements ont pourtant juré qu’il était nécessaire de se débarrasser.

Le problème de la PAC se situe dans son approche compétitive de la situation. Elle considère que l’agriculture européenne doit continuer à se confronter à la compétition de l’agriculture du reste de la planète, quand bien même celle-ci est matériellement mille fois moins chère. Alors qu’en fait, il aurait été bien plus simple d’orienter l’agriculture du vieux continent vers un autre secteur, non brigué par les autres, en conditionnant les subsides à d’autres critères. Par exemple, celui de l’agriculture organique.

L’agriculture organique a ses défauts. D’abord, elle produit moins qu’une agriculture intensive ou extensive. En fait, c’est une bonne chose, car au niveau du commerce agricole, cela permettrait donc d’ouvrir les frontières et de libérer plus d’espace pour des importations venues d’autres pays. Ensuite elle est plus chère, ce qui risque d’augmenter le poids de la PAC dans le budget européen. Voici une idée qui demande plus de calculs, car au fond elle utilise moins d’entrants, comme des engrais chimiques et des aspertions de roundup(tm).

Bref, en orientant l’agriculture européenne sur une autre voie, qui est loin d’être de garage, on pourrait permettre aux agricultures africaines, caribéennes ou même, pourquoi pas, latino-américaines, de sortir la tête de l’eau. Ceci sans s’en prendre à l’agriculture européenne, qui devrait simplement se recycler.

(pt)

Amanhã, dia 15 de outubro, é o Dia Mundial da Alimentação. É uma boa ocasião para pensar um pouco no problema.

Na Europa, a Política Agrícola Comum (PAC) ainda recentemente apareceu na capa dos jornais, quando agricultores brabos despejaram litros e litros de leite nos lindos sapatos engraxados dos comissários e deputados européios. No Sul, a mesma PAC também faz gritar aqueles que não conseguem exportar os seus produtos por causa de subsídios, que todos os governos concordaram numerosas vezes em eliminar.

O problema da PAC está na sua perspectiva competitiva da situação. Ela considera que a agricultura européia deve continuar a enfrentar a competição da agricultura do resto do planeta, até quando esta custa dez, cem vezes menos. No entanto, seria muito mais simples orientar a agricultura do velho continente para outro setor, não procurado pelos outros, condicionando os subsídios a outros critérios. Por exemplo, da agricultura orgânica.

A agricultura orgânica tem os seus defeitos. Primeiro, ela produz menos que a agricultura intensiva ou extensiva. Na verdade, seria uma coisa boa, porque em relação com o comércio agrícola, permitiria de abrir as fronteiras e liberar mais espaço para as importações. Segundo, é mais cara, o que pode aumentar ainda mais o peso da PAC no orçamento européio. Esta idéia precisa mais detalhes, porque também usa menos intrantes, tais como fertilizantes químicos e utilização de roundup(tm).

Assim, orientando a agricultura para uma outra via, que não é de garagem, podemos permitir às agriculturas da África, do Caribe ou até, porque não, da América Latina, de ergir a cabeça fora da água. Tudo isso sem ferir a agricultura européia, que apenas precisara reciclar-se.

État de l'insécurité alimentaire dans le monde 2009

État de l'insécurité alimentaire dans le monde 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :