Des Talibans en Libye: les Arabes vus du Brésil

On ne parle pas souvent des Arabes par ici: on connaît bien l’Hôpital Syrio-Libanais à São Paulo, parce que c’est là que José Alencar – ex-vice-Président – est soigné, et au bas du générique du Jornal Nacional, il y a le nom d’Ali Kamel, directeur de la Central Globo de Jornalismo. Mais il y a … Lire la suite